Notre projet éducatif - Centre d'Accueil et de Plein Air La Colline

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Notre association

Comme le définissent les statuts, cette association a pour objet de gérer et d’animer le Centre d’Accueil et de Plein Air, de promouvoir, soutenir et favoriser les oeuvres d’éducation de loisirs et de plein air, notamment en créant ou en gérant des centres de vacances et de loisirs, en organisant des classes de découverte, des activités socioculturelles et sportives, ou encore en accueillant des groupes pour faciliter leurs activités d’éducation populaire.
L’association se doit de tout mettre en oeuvre afin de pouvoir accueillir tous ses membres, y compris les plus défavorisés.
Elle pourra acquérir tout matériel, acquérir, louer, aménager tout immeuble nécessaire à son but. Elle pourra aussi organiser des conférences, réunions ou séances, nécessitées par son fonctionnement."

Les déséquilibres engendrés par les concentrations urbaines, les évolutions des modes de vie, de travail, rendent plus que jamais indispensables l'existence de lieux d'accueil et d'animation pour la jeunesse.

Les centres de vacances et de loisirs doivent contribuer au développement de la personne et de la citoyenneté.  Ils constituent un lieu d'apprentissage de l'autonomie et de la solidarité et permettent l'exercice d'une vie communautaire favorisant les relations des personnes entre elles, les relations de chaque personne au groupe.

L'accompagnement des enfants et des jeunes prend en compte chacun d'entre eux en tant qu'être unique et en construction dans le respect de la différence et du refus de toute forme d'intolérance.

Le complexe d'accueil de "La Colline" constitue un support idéal afin de développer les valeurs évoquées précédemment. Son implantation en pleine nature fait de lui un endroit privilégié :

 - pour la multitude d'espaces de jeux et d'aventure qu'il propose ;
 - pour la découverte du milieu naturel et la sensibilisation au respect de
 l'environnement ;
- pour l'ouverture culturel au monde rural et la rencontre avec les acteurs de la vie
 paysanne et artisanale locale ;
- pour l'animation d'activités de plein air, de sports de moyenne montagne et autres.

Les dirigeants de l'association oeuvrent afin que les conditions d'hébergement du centre s'améliorent en permanence, afin de s'adapter à chaque tranche d'âge, et de proposer les meilleures conditions d'accueil, de sécurité, d'hygiène et de santé, et d'être un support d'animation favorisant la création et l'expression.

Adhérente à cette union, notre association se réfère aux finalités de l'UFCV.
Dans ce contexte, le centre d'accueil tend à proposer des séjours au sein d'une organisation capable de s'adapter aux besoins des familles, aux attentes des jeunes, aux contextes socio-économiques prenant en compte les aménagements touristiques locaux et l'évolution des réglementations.

Les thèmes et objectifs des séjours sont déterminés par le conseil d'administration de l'association en collaboration avec les salariés permanents. La fidélisation des équipes professionnelle et d'animation sont, pour les dirigeants de l'association, un gage de qualité de l'action éducative menée.
L'accueil, la restauration et l'entretien des locaux assurés pour du personnel technique permanent est une garantie d'hygiène et de qualité.

Pédagogiquement, les sessions sont dirigées par les directeurs salariés permanents ou par des directeurs extérieurs impliqués dans le travail des équipes d'animation des séjours organisés précédemment par l'association.

Chaque directeur est responsable du choix du personnel et de la préparation du séjour avec son équipe.

Le respect de la réglementation sur le quota d'animateurs diplômés ou stagiaires est appliqué.
La législation française sur la protection des mineurs et la réglementation des centres de vacances et de loisirs sont toujours appliquées.

Chaque directeur est responsable de l'élaboration de son projet pédagogique en y associant les membres de son équipe d'animation. Chaque projet se réfère aux conceptions de l'association traduites précédemment, prend en compte le règlement intérieur de l'hébergement et expose les modes de fonctionnement et les divers aspects de la vie du centre :

  - mode de groupement,
  - organisation de la vie quotidienne,
  - organisation des activités,
  - mode de participation et règles de vie commune.
Le projet pédagogique ainsi conçu est validé par l’équipe de permanents.

Les points suivants devront  être pris en compte dans l'établissement du projet pédagogique :

- Aucun enfant ne subit d'humiliation, de châtiment corporel, d'incitation à la délation.

Les animateurs interviennent dès qu'il y a brimade ou vexation d'un enfant par le reste du groupe. Une attention particulière est réservée aux enfants faisant preuve de difficultés.

- Dans les séjours de 13 ans et plus, les adolescents sont associés à l'élaboration des modes de fonctionnement et règles de vie collective élaborés par l'équipe d'adultes.
Ils sont informés des règles non négociables concernant entre autre la réglementation, les sorties, les relations, le sommeil…
Ils sont associés aux décisions concernant l'organisation de la vie collective et informés du mode d'organisation adopté pour prendre ces décisions.

- Chaque enfant a un animateur référent.

Des animateurs dorment à proximité des chambres. Ces lieux sont connus des enfants. Une présence adulte dans les chambres des enfants de moins de 6 ans peut être envisagée.

- Les différents horaires du centre sont adaptés aux activités pratiquées.

Un temps de repos est proposé après chaque repas de midi, celui-ci est plus ou moins formalisé selon les tranches d'âges. Une incitation au sommeil est notamment de règle pour les 4-6 ans.

- Le mode d'organisation de la vie collective est communiqué par avance aux familles et aux participants.

- Une attention particulière et individualisée en matière de santé et d'hygiène est assurée par les animateurs et la personne chargée du suivi sanitaire.

- Selon leur âge, les enfants participent à tour de rôle à certains services de vie quotidienne (mise de table, aide à la vaisselle). Cette activité ne fait en aucun cas l'objet d'une sanction.


Dans les séjours à dominante, les participants et les membres de l'équipe d'animation sont préalablement informés du caractère incontournable de la pratique de l'activité. Plus particulièrement dans ce type de séjour, tous les moyens pédagogiques seront mis en œuvre pour permettre aux participants de vivre une approche ludique et réussie de l'activité afin de leur donner envie de poursuivre. L'esprit de découverte, d'entraide et de solidarité est privilégié à la compétition individuelle.

A l'initiative des animateurs ou des enfants, des activités de loisirs, de détente, d'expression, sont prévues en plus des activités contractuelles. Des moyens matériels, financiers existent pour les réaliser.

Un aménagement et un équipement approprié d'espaces (coin permanent, jouets, livres …) permettront que se développe une activité spontanée de l'enfant. L'animateur reste garant du bon déroulement de celle-ci.

L'encadrement des séjours est assuré par des animateurs responsables ayant le souci de garantir la sécurité physique et affective de tous.

L'animateur est cohérent dans ce qu'il dit et fait et développe un cadre relationnel qui favorise le respect mutuel et la convivialité, les progrès individuels et collectifs.
Il dispose de compétences techniques lui permettant de favoriser l'expression individuelle et collective et conçoit les temps d'activité comme un moyen d'accès à une prise de responsabilité progressive, facteur d'autonomie.



 
Retourner au contenu | Retourner au menu